Réinventons le dialogue autour de la transition écologique ! Pascal Canfin (WWF), Valérie Masson-Delmotte (Giec) et Matthieu Orphelin (LREM) appellent Emmanuel Macron à intégrer 100 citoyens tirés au sort dans le futur haut conseil pour le climat : Ah bon ? il était pas bon avant ???

Réinventer la coopérative versus réduite sauce EELV, à l’heure des réseaux sociaux et des outils collaboratifs…

Est ce sous entendre que l’ensemble des parties prenantes constituées (associations environnementales, de consommateurs, élus locaux, syndicats, organisations de la jeunesse, etc.) et ses propositions sont hors sol ???

D’où la nécessité de trouver – tirés au sort – 100 citoyens … sur 60 millions de français(es) encore il s agirait de conseil départementaux …

« 

Une transition juste et solidaire

Il est urgent pour la France de créer les conditions d’émergence d’un tel consensus. C’est pourquoi nous appelons à la création d’un conseil de dialogue regroupant, d’une part, l’ensemble des parties prenantes constituées (associations environnementales, de consommateurs, élus locaux, syndicats, organisations de la jeunesse, etc.) et, d’autre part, des citoyens. Cette instance, qui ne sera pas un comité Théodule de plus, définira les conditions de réalisation de la fiscalité écologique, veillera à l’analyse et l’évaluation de l’application des mesures adoptées ; elle pourra être éclairée par les contributions des experts réunis dans le futur haut conseil pour le climat. Pour assurer sa réussite et établir un dialogue constructif et inclusif, nous souhaitons que 100 citoyens tirés au sort y soient intégrés et qu’ils aient les mêmes capacités d’action que les autres membres. Ils pourront ainsi participer, formuler des recommandations et alerter les pouvoirs publics sur les enjeux traités. Nous sommes convaincus de la capacité des citoyens à proposer des innovations sociales permettant la mise en œuvre d’une transition juste et solidaire.

 »

in

 

https://www.lepoint.fr/politique/tribune-reinventons-le-dialogue-autour-de-la-transition-ecologique-25-11-2018-2274228_20.php#xtor=CS2-238

 

Par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, Valérie Masson-Delmotte, chercheuse en sciences du climat et vice-présidente du GIEC, Pascal Canfin, directeur général du WWF, Loïc Blondiaux, professeur de sciences politiques, Marion Roth, directrice « Décider ensemble  », Orlane François, présidente de la FAGE, Cécile Ostria, directrice générale de la Fondation pour la nature et l’homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s